NALYS EST L’UN DES PLUS ANCIENS DOMAINES DE CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE, DÉJÀ MENTIONNÉ DANS LE CADASTRE COMMUNAL AU DÉBUT DU XVIIÈME SIÈCLE.

L’archevêque d’Avignon possédait Châteauneuf-du-Pape et son territoire. Au début du XVIIème siècle, il afferma au sieur Jacques Nalis une grande entourée de terres et de vignes : le berceau du Domaine actuel.

Les Nalis qui vinifiaient déjà leur récolte sur place, conserveront le Domaine jusqu’à la Révolution Française.
La propriété fut ensuite achetée par une famille de Châteauneuf-du-Pape qui le cultivera pendant sept générations.

Le dernier propriétaire de cette famille fut certainement le plus illustre en la personne de Philippe DUFAYS. Docteur en médecine, il arriva dans la région pendant la seconde guerre mondiale et se maria avec l’héritière de Nalys. Le Domaine, alors dans un piètre état, fut l’objet de tous ses soins.
Il abandonna d’ailleurs rapidement l’exercice de la médecine pour en reprendre pleinement les rênes en 1955.

Passionné, le “Docteur” ainsi dénommé par son entourage, consacra tout son savoir, sa logique scientifique et son patrimoine à ce Domaine ; il sut s’entourer de collaborateurs compétents, fidèles, complètement impliqués dans leur tâche pour mener avec lui des expérimentations en matière de techniques viticoles et de procédés de vinification ; si elles furent vivement contestées au départ, après quelques millésimes couronnés de succès, elles firent référence dans l’appellation.

Le Docteur Dufays développa ainsi avec brio pendant une vingtaine d’années Nalys qui doubla pratiquement de surface et fut commercialisé dans nombre de pays étrangers, notamment aux Etats-Unis.

A la suite de la mort accidentelle de son fils unique et en période de crise viticole grave, le Docteur Dufays décida en 1975 de se séparer de Nalys.
Nalys fut alors vendu pour partie aux jeunes viticulteurs et pour autre partie, aux Assurances Mutuelles Agricoles, Groupama aujourd’hui.