châteauneuf-du-pape

CLASSIQUE ROUGE

2012

L’année commença de manière douce avec un mois de janvier très clément et des températures atteignant jusqu’à 17°C. Une rupture s’opéra en février où une vague de froid sévit avec des températures négatives extrêmement rares (-12°C) pendant près de dix jours et fort un Mistral allant jusqu’à 120 km/h.

Le printemps fût frais et sec avec un vent soutenu.

La floraison a été légèrement plus tardive que d’ordinaire avec peu de coulure et belles sorties. Juillet fut frais également mais suivi d’un mois d’août venté et chaud. En termes d’ensoleillement, le cumul d’avril à septembre s’établit à 1811 heures soit une valeur proche de 2010 où nous étions à 1837 heures. Par contre les nuits ont été plus fraîches.

Des pluies sur la fin août ont permis de limiter le stress hydrique et de permettre de belles maturités phénoliques. La pression sanitaire a été faible engendrant une qualité de la vendange très saine.

TERROIR-ENCEPAGEMENT

La Cuvée Classique est issue de trois grands îlots de tailles similaires et trois grands types de sols :

Le premier îlot est  “Nalys” où sied l’exploitation (lieu-dit cadastral Grand Pierre), situé à la limite de calcaires gréseux appelés grès roux du Comtat et de safres (un grès tendre).
Ce secteur est tardif est produit des vins d’une grande finesse avec des tanins soyeux, ronds et une belle fraîcheur.

Les îlots de « La Crau » et du « Bois Sénéchal » (lieu-dit cadastral Bois Sénéseau) sont composés de sols d’alluvions caillouteuses anciennes du Rhône, ce sont les fameux galets roulés.
Ces deux parcelles sont plus précoces et produisent  des vins plus structurés et plus gourmands.
L’art de l’assemblage permet de révéler le meilleur de chaque terroir.

L’assemblage de cette Cuvée Classique rouge est composé des huit cépages rouges : Grenache (54%), Syrah (32%) et 14% répartis entre Vaccarère, Cinsault, Counoise ,Mourvèdre, Terret Noir et Muscardin.

VINIFICATION-ELEVAGE

La vendange est entièrement manuelle. Les cépages sont triés sur table vibrante, éraflés ou non, avant d’être vinifiés en cuve inox thermo-régulée ou en cuves bois. Les durées de fermentation varient de 20 à 30 jours avec contrôle des températures (28-30°c) et remontages quotidiens.
L’élevage a duré 19 mois, en partie en cuves ciment et en partie sous bois : foudres de 35HL, demi-muids et barriques.

DEGUSTATION

Robe rubis-grenat brillante. Nez de fruits rouges avec une pointe poivrée, des arômes de cerise burlat et d’olive noire en bouche, tanins soyeux et belle longueur.
Potentiel de garde : 5 à 10 ans.

CONSEILS DE SERVICE

A servir dans des verres amples à une température de 16-17°c.
Ce vin se dégustera agréablement sur un beau plateau de charcuterie fine et des fromages hauts en goût, des tournedos Rossini, des farcis de légumes et pourquoi pas sur un mi- cuit au chocolat avec un coulis de framboises.

Quite a nuanced dark cherry red. Very opulent, spicy nose. An attracitbe fruit bomb without a massive tannic charge and only just enough acidity. Spiced, almost cinnamon ? Carries all the way through to the end…
16.5/20 points

Jancis Robinson
www.jancisrobinson.com (Décembre 2013)

La cuvée 2012 offre des arômes de cerises et de prunes mures, suivi par des parfums d’épices, de café et de fumée. Il présente une belle richesse et profondeur, relevé par des tannins soyeux. La fin en bouche procure encore plus de fruits noirs et d’arômes de café, ainsi que des épices douces. Il pourrait bénéficier de quelques années en bouteille, globalement c’est un excellent vin.
91/100 points

The International Wine Report (Janvier 2015)

Aged in a combination of stainless steel, concrete and foudre, it’s a ripe, sweetly fruited effort that offers up notions of mulled blackberries, sweet cherries, licorice and garrigue. This is followed by a medium-bodied wine that has an upfront, supple, hard-to-resist character that will make it ideal for consuming over the coming 5-7 years. This estate produces a perfumed, sweetly fruited style of Châteauneuf du Pape that seems geared for drinking in its relative youth.
89/100 points

Robert Parker
www.erobertparker.com (Octobre 2014)