châteauneuf-du-pape

CLASSIQUE ROUGE

2005

TERROIR-ENCEPAGEMENT

La Cuvée Classique est issue de trois grands îlots de tailles similaires et trois grands types de sols :

Le premier îlot est  “Nalys” où sied l’exploitation (lieu-dit cadastral Grand Pierre), situé à la limite de calcaires gréseux appelés grès roux du Comtat et de safres (un grès tendre).
Ce secteur est tardif est produit des vins d’une grande finesse avec des tanins soyeux, ronds et une belle fraîcheur.

Les îlots de « La Crau » et du « Bois Sénéchal » (lieu-dit cadastral Bois Sénéseau) sont composés de sols d’alluvions caillouteuses anciennes du Rhône, ce sont les fameux galets roulés.
Ces deux parcelles sont plus précoces et produisent  des vins plus structurés et plus gourmands.
L’art de l’assemblage permet de révéler le meilleur de chaque terroir.

L’assemblage de cette Cuvée Classique rouge est composé des huit cépages rouges : 60% Grenache, 30% Syrah et 10% répartis entre Vaccarère, Cinsault, Counoise ,Mourvèdre, Terret Noir et Muscardin.

VINIFICATION-ELEVAGE

La vendange est entièrement manuelle. Les cépages sont triés sur table vibrante, éraflés ou non, avant d’être vinifiés en cuve inox thermo-régulée ou en cuves bois. Les durées de fermentation vont de 15 à 30 jours avec contrôle des températures (28-30°c) et remontages quotidiens.
L’élevage a duré une douzaine de  mois en partie en cuves ciment et en partie sous bois : Foudres de 35HL, demi-muids et barriques.

DEGUSTATION

Jolie couleur de rubis intense et brillante. Le nez est expressif avec des notes de petits fruits rouges des bois, de cuir et d’épices.
C’est un vin généreux aux tanins denses et soyeux, belle longueur en fin de bouche.

Potentiel de garde: 5 ans et plus.

CONSEILS DE SERVICE

A servir dans des verres amples à une température de 15-16°c.
Ce vin accompagnera à merveille un bon civet de chevreuil, un baeckeofe de faisan au foie gras ou une carbonade de veau accompagnée de Polenta.

Ce 2005 fait suite à d’autres remarquables millésimes et y ajoute un coup de cœur : un amateur de Châteauneuf-du-Pape se doit de l’avoir dans sa cave ! Dans la vieille tradition de l’appellation, il assemble de nombreux cépages, nés sur des terrasses caillouteuses : pas moins de huit, avec le Vaccarèse, la Counoise, le Terret, le Muscardin et le cinsault. Mais c’est le Grenache (60%) et la Syrah (30%) qui dominent. Expressif, fin et long en bouche, il joue sur les fruits confits et le boisé vanillé de l’élevage. Avec ses tanins déjà arrondis, il se montre harmonieux, mais il mérite d’attendre 5 à 6 ans. Perspective de garde : 8 à 10 ans. Coup de cœur.

Guide Hachette des Vins 2008

Naly’s 2005 Châteauneuf du Pape has lots of sweet and sour cherries, sappy underbrush and hints of flowers to go with a medium-bodied, fresh and enjoyable feel on the palate. Made from 60% Grenache, 25% Syrah and the rest Counoise, Cinsault, Mourvèdre and other permitted varieties, it lacks a touch of mid-palate depth, but is a delicious effort that’s drinking at point.
88/100 points

Jeb Dunnuck
www.erobertparker.com (Février 2015)

Young and generous nose, red berries, spices and herbs. Good grip on the palate, sweet fruit and a good spiciness, really long finish, well made.

Andreas Larsson
Andreas Larsson Wine Guide – Première Edition – 2008 – p.3

Deep ruby. Vibrant red berry and cherry aromas are complemented by fresh rose, lavender and baking spices. There’s something seductively pinot-like about this, with its sweet strawberry and raspberry flavors possessing good depth and delineation and finishing with impressive sappy persistence. It would be no sin to start drinking this soon after release.
91/100 points

Stephen Tanzer
Stephen Tanzer’s International Wine Cellar (Janvier 2008)

Médaille de Bronzes

International Wine and Spirit Competition de Londres (Mai 2007)

Médaille d’Argent

Concours Mondial de Bruxelles 2007