châteauneuf-du-pape

LE CHÂTAIGNIER

2011

Le début de l’année et le printemps ont été exceptionnellement chaud et sec. La végétation a poussé de manière rapide et la floraison s’est déroulée une dizaine de jours plus tôt que d’ordinaire. Juillet a été plus frais et plus humide ce qui a ralenti le développement mais a permis aussi de rééquilibrer l’apport hydrique qui avait été faible au printemps.

Le mistral soufflant régulièrement, la pression sanitaire a été bien contenue. A partir de la mi-août, l’été est devenu plus chaud, sec, venté et le beau temps s’est poursuivi sur septembre et octobre avec un bel « été indien ». Les vendanges se sont déroulées dans d’excellentes conditions avec très peu de pluie (32 mm sur septembre), ce qui a permis de vendanger sans stress, en ramassant chaque cépage, chaque parcelle à son optimum.

Nous avons vendangé sur 3 mois en 2011 : en commençant fin août avec des blancs et en terminant le 5 octobre avec une petite équipe du Domaine sur nos plus vieilles vignes de Grenache.

TERROIR-ENCEPAGEMENT

Ce vin est issu principalement de vieilles vignes situées sur des sols pauvres à texture sableuse qui présentent la particularité de produire des vins d’une grande finesse.
L’assemblage est composé de 95% de Grenache noir et de 5% de Mourvèdre.

VINIFICATION-ELEVAGE

Les vendanges sont entièrement manuelles. La vinification s’est effectuée en cuve tronconique bois pour le Grenache et en demi-muids pour le Mourvèdre. La macération a duré 35 jours environ et l’élevage 20 mois.

DEGUSTATION

“Rubis profond. Senteurs très parfumées de fruits rouges frais, poivre, viande fumée et lavande. Epicé et précis, avec une belle profondeur et vivacité sur des arômes de framboise douce et cerise amère. La note parfumée revient en finale, encadrée de tanins souples et faciles qui se fondent lentement dans le fruit.”
Stephen Tanzer (Janvier 2014)

Potentiel de garde : 5 à 10 ans

CONSEILS DE SERVICE

A servir dans des verres amples à 16°c.
Ce vin pourra accompagner des charcuteries fines, de l’agneau confit, des fromages affinés (Comté).

Assemblage à 96% de Grenache et une pointe de Mourvèdre, provenant des plus vieilles vignes du domaine, marquee par son terroir, tout en couleur, très aromatique, avec des connotations de poivre, d’humus et de petits fruits rouges surmûris, gras, alliant finesse et structure, est également de très bonne évolution.
4 Cœurs

Guide Dussert-Gerber 2016

Robe grenat, début d’évolution. Nez très pur, authentique, aux accents de fruits confiturés, d’épices douces, de moka, de cuir. Bouche aérienne portée par la fraîcheur et les saveurs. Il impose sa patte d’entrée et ne dévie pas. Un style droit, carré.
92/100 points

Gilbert & Gaillard International 2015 (Juillet 2015)

Rubis profond. Senteurs très parfumées de fruits rouges frais, poivre, viande fumée et lavande. Epicé et précis, avec une belle profondeur et vivacité sur des arômes de framboise douce et cerise amère. La note parfumée revient en finale, encadrée de tanins souples et faciles qui se fondent lentement dans le fruit. Présente beaucoup d’attraits maintenant mais je donnerai à ce vin vif quelques années de plus.
90/100 points

Stephen Tanzer
Stephen Tanzer’s International Wine Cellar (Janvier-Février 2014)

Grand arôme de réglisse, corps généreux, tanin ferme mais sans lourdeur, ensemble de haute qualité, montrant les progrès de la propriété.
15/20 points

Le Guide Bettane & Desseauve 2014

14.5/20 points

Gault Et Millau Magazine (Sept-Oct 2014)

Un effort de style moderne avec des arômes crémeux de cassis noir, réglisse, épices douces et vanille, le Châteauneuf du Pape Le Châtaignier 2011 (95% Grenache et 5% Mourvèdre élevé 16 mois en demi-muids) est moyennement charpenté, riche et d’une texture magnifique, avec des tanins doux et une excellent longueur en bouche. Très bien fait dans le style, il devrait avoir une belle longévité d’une dizaine d’années. A boire maintenant jusqu’en 2022.
90/100 points

Robert Parker
The Wine Advocate (Novembre 2013)

Concours Les Grenaches du Monde
Médaille d’Or

Les Grenaches du Monde (Février 2016)

90/100 points

Vinous Magazine, Josh Raynolds (Février 2016)