châteauneuf-du-pape

LA RÉSERVE

2012

L’année commença de manière douce avec un mois de janvier très clément et des températures atteignant jusqu’à 17°C. Une rupture s’opéra en février où une vague de froid sévit avec des températures négatives extrêmement rares (-12°C) pendant près de dix jours et fort un Mistral allant jusqu’à 120 km/h.

Le printemps fût frais et sec avec un vent soutenu.

La floraison a été légèrement plus tardive que d’ordinaire avec peu de coulure et belles sorties. Juillet fut frais également mais suivi d’un mois d’août venté et chaud. En termes d’ensoleillement, le cumul d’avril à septembre s’établit à 1811 heures soit une valeur proche de 2010 où nous étions à 1837 heures. Par contre les nuits ont été plus fraîches.

Des pluies sur la fin août ont permis de limiter le stress hydrique et de permettre de belles maturités phénoliques. La pression sanitaire a été faible engendrant une qualité de la vendange très saine.

TERROIR-ENCEPAGEMENT

Ce vin est issu majoritairement de parcelles de galets roulés situés sur “La Crau” et le “Bois Sénéchal”. Ils se trouvent légèrement en altitude dans l’appellation.
L’assemblage est à dominance de Syrah (68%) avec également du Grenache (20%), et du Mourvèdre (12%).

VINIFICATION-ELEVAGE

Vendanges entièrement manuelles ; les raisins ont été entièrement égrappés, macération durant une vingtaine de jours, vinification en cuve tronconique bois et élevage pendant dix huit mois en demi-muids et barriques.

DEGUSTATION

Robe grenat, profonde.
Arômes de fruits confiturés, de réglisse, de thym et de romarin grillés.
Chaleureux en bouche tout en restant tendre et élégant. Une abondance de fruits noirs, réglisse crémeux et herbes rôties. Les tanins sont d’une douceur impressionnante et apportent une belle longueur.

CONSEILS DE SERVICE

Ne pas hésiter à le passer en carafe avant service ; servir dans des verres amples à 16-17°c.
Nous suggérons en accompagnement de ce vin une côte de bœuf au poivre, un pâté de gibier aux truffes ou des fromages de caractère.
Potentiel de garde : 10 à 15 ans.

Le millésime 2012 est formidable. Ce vin concentré et puissant, de couleur foncée dévoile des arômes de mûres sucrées et de prunes noires suivi par une tourte à la cerise, café, tabac, épices exotiques et de fleurs séchées. Il est impressionnant pour sa profondeur remarquable, sa richesse et sa texture soyeuse. La finale se compose de plusieurs couches, laissant l’enrobage généreux de fruits noirs persister en bouche. Ce vin sera accessible à sa mise en vente mais possède également un potentiel de garde sur plusieurs décennies.
93/100 points

Joe D’Angelo
International Wine Report (Janvier 2015)

Un vin concentré, un profil généreux, une abondance de fruits noirs, réglisse crémeux et herbes rôties. Des tannins d’une douceur surprenante, une sensation de maturité et une belle longueur en bouche. Déjà tout à fait abordable et délicieux, je le boirais dans les 5-6 années à venir.
90/100 points

Robert Parker
Robert Parker (Octobre 2014)

Couleur violette brillante. Complexe, senteurs fumées de cassis, cerise séchée, bois de santal et viande fumée. Souple, des arômes de fruits noirs joliment concentrés apparaissent au palais et présentent un caractère épicé en deuxième bouche. Finale juteuse et exubérante, avec une note consistante en écho. Assez sauvage à ce stade.
89-91/100 point

Stephen Tanzer
Stephen Tanzer’s International Wine Cellar (Février 2014)

Robe concentrée, grenat. Nez sur le fruit à noyau confituré, la réglisse, le fumé. Bouche à plusieurs visages. Attaque chaleureuse qui contraste avec une évolution tendre, élégante. Les parfums s’affirment pour exploser en finale. Vin de grande garde.
93/100 points

 Gilber & Gaillard (Dégustation 2016)

Médaille de Bronze

Decanter Asia Wine Awards 2015 (Septembre 2015)

Médaille d’Or

Concours Général Agricole de Paris (Mars 2014)

Médaille d’Argent

Concours des Vins « Elle à Table 2016 »